Bienvenue > Patrimoine

 

Un peu d'histoire...

Située aux portes de l’Anjou et de la Touraine (rattachée au département d’Indre et Loire en 1790), Bourgueil tire de cette position de carrefour entre
2 régions du jardin de la France, une richesse patrimoniale et naturelle originale.

La préhistoire a laissé de nombreuses traces que découvrent peu à peu les chercheurs avertis.
Installés dans la vallée et la terrasse et tout particulièrement près de la via Andecavencis qui reliait Tours à Angers, les gallo-romains ont selon la tradition contribué à développer la viticulture dans notre région.

Fondée en 990 par Emma fille de Thibault le Tricheur comte de Blois, L'Abbaye Saint Pierre était du XIIème au XVIIIème une institution considérable avec des possessions entre autres en Vendée et en région parisienne. Un des abbés, l'abbé Baudry louait dans ses poèmes le vin et les production locales que les moines contribuèrent à développer dans la Région, «  il faut que vous veniez chaque année pour boire avec nous le vin que nous récoltons en abondance. Si j’ai quelques bons vins en réserve, je vous le donnerai »,  « j’ai un jardin rempli de plantes parfumées où fleurissent la rose, la violette, le thym et le crocus, le lis, le narcisse, le serpolet, le romarin,le jeune souci, le daphné et l’anis… »
Mais ces cultures rares et précieuses pour l'économie locale furent progressivement abandonnées au profit de la vigne dont les premiers pieds furent plantés dans le clos proche du cloître.
En savoir plus sur l'évolution de la production viticole de Bourgueil...

Traditionnellement, le mardi matin a lieu au cœur de la ville, un des plus importants marchés d’Indre-et-Loire . En période estivale, plus de 150 exposants se rassemblent sous les halles et ses rues avoisinantes. Ces marchés prennent de l’ampleur trois fois par an, lors des foires de Pâques, à l’ail et aux marrons.

Les bourgueillois aiment cette convivialité et le démontrent : plus de 65 associations, deux cinémas, une patinoire, une bibliothèque dynamisent leur quotidien.

 

Des éléments du patrimoine bourgueillois

la mairie
les halles

 

l'abbaye
l'église

 

 

 

 

Quelques données :

Population (2006) 
4052 habitants
Tout savoir sur l’évolution de la population depuis 1687

Nom des habitants
les bourgueillois

Superficie  3295 ha
Altitudes de 28 m dans la vallée à 100m sur le plateau

Chef lieu du canton du pays de Bourgueil qui regroupe 8 communes 
Benais, Bourgueil, Chouzé-sur-Loire, Continvoir, La Chapelle-sur-Loire, Gizeux, Restigné, Saint Nicolas-de-Bourgueil.

Origine du nom de la commune 
Les premières traces écrites remontent au Xème siècle. Burgolium est formé à partir d’une racine latine burgus (bourg, village) et d’une racine gauloise ialo (clairière, champ défriché dans une forêt).

Les armoiries

Dès l’origine, l’Abbaye de Bourgueil possédait les armes suivantes : « D’azur à deux clefs adossées passées en sautoir d’or, surmontées de fleur de lys de même en chef ». L’Abbaye était dédié à Saint Pierre. Elle portait donc les clefs de Saint Pierre, chef de l’Eglise. Elle était une abbaye royale, d’où une fleur de lys dans ses armes. Au XIX ème siècle, pour créer ses armoiries, la ville de Bourgueil a repris les armes de l’Abbaye et y a ajouté trois fleurs de lys.

source :
bulletin municipal de 1982

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mairie de Bourgueil
8 rue du Picard - BP 29 - 37140 Bourgueil
contact@bourgueil.fr

© Mairie de Bourgueil, 2004 – Infos légales
Dernière modification : 14/06/11